Vous êtes ici : Le dossiers du Mag de la Maison > Financer > Comment financer des travaux d'isolation ?

Comment financer des travaux d'isolation ?

À chaque période hivernale, ma consommation d'énergie est multipliée par deux, voire même par trois à cause de l’utilisation constante de chauffage. Et pour ne plus avoir à payer de factures d’électricité aussi élevées, j'ai décidé de faire des travaux d’isolation.

Comment financer des travaux d'isolation ?

L’Eco-PTZ ou l’Éco-prêt à taux zéro

Les travaux d'isolation d’un logement reviennent cher. De ce fait, de nombreux Français rechignent à le faire pour leurs appartements ou pour leurs maisons. C’est ce que je pensais aussi jusqu’à ce qu’on m’informe de l’existence de l’Éco-prêt à taux zéro.

S’adressant essentiellement aux particuliers, l’Eco-PTZ est une mesure créée par le Grenelle de l’environnement et mise en place par la loi de finances 2009. Ce prêt bancaire a vocation à financer les travaux d’isolation thermique en vue d’améliorer la performance énergétique des lieux d’habitation, en conformité avec la RT 2012.

Me concernant, j’ai déposé sans plus attendre ma demande d’Éco-prêt à taux zéro auprès de ma banque en sachant qu'il n'y a pas d’intérêts dans le remboursement de ce crédit. De plus, différemment des autres emprunts immobiliers, l’accès à l’Eco-PTZ est exempt d’apport personnel.

Comment bénéficier de l’Eco-PTZ ?

Avant d'entreprendre les formalités pour obtenir l’Éco-prêt à taux zéro, je vous recommande d’abord de passer par un simulateur de pret pour avoir une idée d'ou vous "mettez les pieds". Sinon, pour en bénéficier, je vous invite également à vous informer sur les travaux qui sont pris en compte par ce crédit.

Pour ce qui me concerne, l’isolation thermique portait sur de gros travaux dans les combles, sur les murs extérieurs et aux fenêtres : j’étais donc parfaitement éligible à l’Eco-PTZ. Néanmoins, pour obtenir le prêt, j’ai dû remplir de nombreuses conditions. Et parmi ces exigences, figure l’obligation de n’utiliser que des matériaux isolants entièrement naturels, comme la laine de mouton, ou la fibre de bois par exemple. Par ailleurs, le budget maximum des travaux ne doit pas excéder les 30 000 euros.

Les subventions de l’Anah

Mais comme de gros et lourds travaux sont nécessaires pour que ma maison soit bien isolée, l’Éco-prêt à taux zéro ne suffisait malheureusement pas à les financer. Je me suis donc tournée vers l’Agence Nationale de l’Habitat ou Anah. Cet organisme pourra également m’accorder des aides dans mes démarches de réduction de la consommation d’énergie de mon logement.

Des écosubventions pouvant aller jusqu’à 20 à 35 % du montant total des travaux. Ces aides ne seront octroyées qu’à des propriétaires, sinon à des locataires qui occupent la maison depuis plus de quinze ans. Une petite mise en garde, la rénovation thermique doit être confiée à des professionnels, autrement, l’Anah ne prend pas en charge les travaux.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : Ee3XHx

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture ...