Vous êtes ici : Le dossiers du Mag de la Maison > Rénover > Aménager des combles, peut-on faire ce que l’on veut ?

Aménager des combles, peut-on faire ce que l’on veut ?

Peut-on faire ce que l’on veut en aménagement de combles ? La réponse est non. Ces travaux obéissent à des règles très précises et très strictes qu’il faut respecter à la lettre, sans quoi il n’est pas possible de profiter de cet espace de vie supplémentaire.

charpente et aménagement de combles

Aménager le grenier : dans quelle mesure est-ce possible ?

Tous les combles ne sont pas aménageables. Seuls ceux dotés d’une hauteur sous plafond de plus de 1,80 mètre, d’un plancher solide, d’une pente de toit de plus de 30° et de suffisamment d’espace sous la charpente peuvent être habitables et offrir le confort nécessaire. En principe, seules les maisons avec des charpentes traditionnelles disposent d’un grenier qu’il est possible de transformer en lieu de vie.

Toutefois, même si les combles ne sont pas habitables directement, il est encore envisageable de les transformer à condition d’être prêt à assumer un gros chantier. Une des possibilités consiste à modifier la forme de la charpente. Il suffira de changer par exemple sa triangulation centrale pour désencombrer l’espace. Autre solution : procéder à une surélévation de la toiture lorsque la hauteur sous faitage est inférieure à 1, 80 mètre. Cela permettra de gagner en confort, mais les travaux risquent d’être lourds et il va falloir s’assurer que les fondations supportent ce type d’opération. Enfin, en cas de pente trop faible, une correction est à réaliser avec notamment la pose d’une nouvelle charpente qui respectera cette fois-ci les exigences règlementaires.

Les démarches administratives pour aménager ses combles

Au moment d’envisager le projet, faire le point sur les formalités administratives est de rigueur. Lorsque la surface habitable gagnée n’excède pas les 20 m², une simple déclaration de travaux auprès de la mairie suffira. Idem si l’objectif est seulement de modifier l’aspect extérieur du bâtiment comme l’ajout d’une ouverture par exemple. Par contre, si la superficie dépasse les 20m², un permis de construire sera exigé. Et après les travaux, si la superficie habitable va au-delà des 170 m², un architecte doit intervenir sur le projet.

À noter qu’il est impératif de consulter les règles d’urbanisme de la commune en amont des travaux pour être sûr qu’il est possible de mettre en œuvre ses envies architecturales.

salle d'eau sous combles

Les travaux à envisager

Lors de l’aménagement des combles, tout un lot de travaux est à effectuer pour assurer le confort et la sécurité des occupants de la maison, à commencer par l’accès. La possibilité d’installer un escalier est à étudier. Une trémie est à créer et devra être renforcée par des chevêtres. Pour profiter d’une lumière naturelle et d’une bonne aération, il ne faut pas omettre d’installer les fenêtres de toit de type Velux dont les emplacements dépendent de l’orientation du bâtiment ainsi que de la pente de toit.

Un autre point important concerne l’isolation. Deux choix sont possibles : l’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur. La première option est avantageuse dans la mesure où les travaux sont plus ou moins faciles à mener. Il suffira d’installer des panneaux isolants dans les parois. Seul bémol : l’isolation intérieure contribue à réduire la surface habitable. Aussi, si la superficie de la maison est restreinte, une isolation par l’extérieur est nécessaire. Mais il va falloir prévoir des travaux plus lourds et compliqués, car la structure externe devra être touchée.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : tfifJR

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture ...